Archives par mot-clé : apéritifs

On vous explique le vin : l’apéritif dinatoire et le vin

En gastronomie, et par voie de conséquence en oenologie, c’est l’équilibre qui prime avant tout. C’est à dire aromatiquement les mets ne doivent pas cacher le vin et vice versa. Et la tâche se complique avec un apéritif dinatoire puisqu’il faut satisfaire chaque convive présent : certains préféreront les blancs, d’autres les rouges, les effervescents, etc.

Lors de ce type d’événements privés, il est fortement conseillé de s’orienter vers des vins fruités et des cépages pas trop agressifs. Ensuite, une idée de base est de prendre en considération que tout ce qui concerne les accords n’est jamais écrit : c’est la liberté de chacun qui prime et le plaisir de son palais.

Cependant certaines règles sont à respecter : En termes de gastronomie régionale, le fait de suivre les vins de la même région dont est originaire la gastronomie est une assurance de réussite. Ensuite on à l’habitude d’associer de manière simplifier la couleur du plat avec la couleur du vin. Et comme il a déjà été dit, c’est l’équilibre qui prime dans des accords par affinité autant que dans des accords par contraste : il est donc conseillé de s’orienter vers des cépages accommodants comme le Pinot Noir, le gamay, le chardonnay, le sauvignon blanc voire des assemblages légers.

Et enfin pour de fins dégustateurs, rien ne vaut l’audace au moment de choisir!!!

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter.

L’apéritif… un moment pour privilégier les découvertes

Souvent au moment de décider d’un bon repas entre amis ou en familles (en ligne ou physiquement), la question de l’apéritif nous apparait comme un moment accessoire or il n’en est rien. En effet c’est à ce moment-là où tout se décide : nos papilles sont en attente, dans l’expectative… c’est spécialement à cet instant qu’il est bon de connaitre quelques notions :

Cela doit être le moment des surprises et des découvertes : optez pour cette partie du repas que constitue l’apéritif pour des régions ou des cépages peu connus et qui s’adapte parfaitement à cet instant comme les vins du Bugey, vins d’Auvergne ou des cépages rares comme ravat, mornen ou d’autres à découvrir.

De même, ce n’est pas le moment de mettre en lumière des vins trop corsés, tanniques ou sucrés. En effet cela nuirait au repas à venir et fatiguerait trop rapidement les papilles.

Confiez plus dans l’amertume ou les bulles pour ce moment privilégié. Afin de mettre en jambes vos papilles et se mettre en appétit mieux vaut s’orienter sur des vins avec quelques notes amères ou sur les effervescents secs étant les blancs de noirs le choix idéal.

En cas de doute ou de conseils n’hésitez pas à nous contacter à contact@lasideral.com et bonne dégustation.