AOC Gaillac

Entre Toulouse et Albi, le vignoble gaillacois s’étend sur soixante-treize communes. Sa diversité de terroirs – premières côtes, hauts coteaux, plaine –lui permet d’offrir une large gamme de vins : rouges, blancs secs ou doux (parmi lesquels des vendanges tardives), rosés, mousseux et perlants (dits « perlés »). L’appellation doit aussi son originalité à ses cépages locaux, tels le mauzac, l’ondenc, le len de l’el ou le duras et le Fer Servadou connu également sous le nom de Braucol. Exposées au sud, sur les premières pentes de la rive droite du Tarn, les « premières côtes » donnent des vins blancs secs ronds, élégants et longs, produits à petits rendements.

Potentiel de garde

De 4 à 8 ans pour les rouges et les blancs, rosés à boire jeunes

Cépages

Cabernet franc, Cabernet-sauvignon, Duras, Fer-servadou, Gamay noir, Len de l’el, Mansois, Mauzac, Merlot, Muscadelle, Ondenc, Pinenc, Sauvignon, Sémillon, Syrah

Les vins

Couleur : Pour les rouges, une couleur rubis foncé ; teinte saumonée pour les rosés ; et les blancs sont dorés.

Aromatique : rouges fruités et épicés ; les rosés sont sur les fruits rouges au bonbon anglais : et les blancs sur la pêche blanche, pomme cuite, poires william allié à des notes épicées et miellées.

Bouche : rouges rond et fruité avec une belle structure sur des tanins ronds et épicés ;  les rosés, quant à eux, sont sur la fraîcheur et le fruité ; et les blancs vifs avec une belle acidité.

Accords

Sur les rouges, viandes rôties, daube, fromages (bleu d’Auvergne). Et sur les blancs et les rosés, poisson de rivière, écrevisses.

Les rouges

Les blancs

Caviste Vin bio et Nature à Lons le Saunier