Chenin

Cépage blanc de La Vallée de la Loire et plus précisément de l’Anjou, connu avec certitude dès 845 dans cette province et importé en Touraine sous le nom de Plant d’Anjou en 1400.

Climat de préférence : climat tempéré

Terroir de préférence : Sols calcaires et de schistes

Localisation : Touraine occidentale (Vouvray, Montlouis sur Loire, Touraine Azay le Rideau…), Saumur et Anjou (Saumur, Coteaux de Saumur, Anjou, Bonnezeaux, Quarts de Chaume, Coteaux du Layon, Coteaux de l’Aubance, Anjou Coteaux de la Loire, Savennières) et Vallée du Loir (Jasnières, Coteaux du Loir)

Vigoureux et précoce, il donne des vins fruités, dont la vivacité contribue au potentiel de garde. Il peut être vinifié en effervescent ou en vin tranquille sec, demi-sec ou moelleux. La pourriture noble se développe aisément sur ses baies et permet d’obtenir de grands vins liquoreux (bonnezeaux, quarts-de-chaume…) caractérisés par une fine acidité qui leur donne de la fraîcheur. À Savennières et à Jasnières, il donne des vins secs réputés. En vin tranquille, il est le plus souvent vinifié seul, parfois assemblé avec le chardonnay ou le sauvignon (anjou blanc). Le chenin se rencontre aussi en Languedoc-Roussillon (à Limoux) et dans de petits vignobles aveyronnais (vins-d’entraygues-et-du-fel). Il a fait souche dans plusieurs pays du monde, notamment en Afrique du Sud.

Synonymies : pineau de la Loire.

La vallée de la Loire

Le Roussillon

Caviste Vin bio et Nature à Lons le Saunier