Chardonnay

Cépage blanc, d’origine bourguignonne (Chardonnay est le nom d’un village proche de mâcon)

Synonimie : autrefois appelé pinot-chardonnay (considéré comme la version en blanc du célèbre pinot noir. Localement on le nomme beaunois ou morillon (Yonne), petite sainte-marie (Savoie), melon d’arbois (Jura).

Caractéristiques : cépage très intéressant pour ses rendements corrects et sa richesse en sucres. Il donne des vins élégants, souvent arrondis par une fermentation malolactique, aux arômes complexes de fleurs et de fruits blancs, d’agrumes, de fruits secs et de pain grillé, qui prennent mille nuances selon les terroirs et l’élevage (souvent boisé). Vifs et minéraux dans les régions septentrionales, ils se font beurrés et miellés dans les secteurs plus chauds.

Localisation : Bourgogne (chablis, corton-charlemagne, meursault, montrachet, pouilly-fuissé), en Champagne (30 % de l’encépagement, assemblé au Pinot Noir ou en monocépage (blanc de blancs)), en Beaujolais pour l’élaboration de l’exceptionnel Beaujolais blanc ainsi que de manière générale pour les effervescents. son adaptation l’a largement répandu dans le monde. Il peut aussi entrer dans la composition d’autres vins effervescents (certains crémants notamment). Dans le Jura, le chardonnay est vinifié seul ou assemblé au savagnin ; dans le Sud, il se plaît sur les terres fraîches de Limoux. On le trouve encore dans le Bugey, en Centre-Loire (orléans, cheverny, saint-pourçain, côtes-d’auvergne), vinifié seul ou en assemblage. On en tire plus rarement des vins liquoreux à partir de raisins surmûris, dont les plus connus sont produits en Autriche.

Le Beaujolais

La Bourgogne – La Côte Chalonnaise

La Bourgogne – La Mâconnais

Le Bugey

La Champagne

Le Roussillon

La vallée du Rhône

Caviste Vin bio et Nature à Lons le Saunier