Champagne Marc Augustin ou une certaine notion de pureté…

Rencontrer Marc est tout une expérience pour quelqu’un de néophyte dans la biodynamie (on ne cesse jamais d’être étudiant lorsque l’on s’approche de la biodynamie). C’est avant tout une découverte sur les énergies telluriques que l’on perçoit à chaque pas, Marc ne fait pas de la biodynamie, il vit à chaque moment la biodynamie, pas comme quelque chose d’écrit de mécanique mais comme une collaboration incessante avec les éléments.

Chaque cep de vigne, chaque hectare (il en possède 9, en zone premier cru sur Avenay Val d’Or (Montagne de Reims) et sur Vertus (Côte des Blancs) est considéré comme un complice de la pureté de ses champagnes. Que ce soient des champagnes aériens, terriens ou solaires, toute la gamme de Marc respire la cristallinité, la minéralité et l’équilibre… on a le sentiment en dégustant ces champagnes d’atteindre comme un zone mythique représentant l’expression la plus complète de ce que représente le Champagne.

Ici pas de nom hérité de quelque analyse marketing, pas de notes superflues… seulement la pureté.

Grâce à la pratique de la biodynamie, de la bioenergie et de techniques homéopathiques adaptées au sol, Marc procure le rétablissement de l’équilibre des sols propres à la croissance saine des ceps. En ce qui concerne la vinification, il combine l’utilisation de fûts de Champagne et de cuves émaillés. Depuis peu également, l’utilisation d’amphores lui procure d’excellentes sensations. Seules les levures indigénes sont utilisées et la fermentation malolactique se produit naturellement. L’apport en soufre et en liqueur d’expédition reste minimal voire nulle en ce qui concerne la cuvée Sans Soufre.

Chacune de ses cuvées nous introduit dans une réalité champenoise absolue, faites en monocépage ou en assemblage elle sublime nos papilles gustatives :
– La Cuvée Terre végétale, puissante et élégante
– La Cuvée Air légère, douce et fine
– La Cuvée Feu flamboyante, harmonieuse et dynamisante
– La Cuvée Sans Soufre vraie, pure et aux arômes pluriels

En un mot déguster un champagne Marc Augustin reste un moment unique, d’apothéose.

Aux Dix Vins ou un coup de fraicheur gastro à Lons Le Saunier

Souvent lors de mes déplacements gastronomiques, je recherche comme un forcené un juste équilibre entre authenticité, qualité et prix juste. Il est étonnant de constater que cette équilibre est de plus en plus difficile à rencontrer. Cependant, il y a de cela quelque temps à mon retour de mon périple américain, j’ai découvert une adresse gastronomique sur la ville de Lons Le Saunier des plus intéressantes. A côté des offres de cuisine de terroir où une bonne place est laissé aux plats puissants, typiques du Jura, à base de fromages et de produits régionaux, nous voilà en présence d’une offre gastronomique diversifiée à base de fusion de saveurs originaires de différentes contrées où le palais gourmet saura reconnaître la valeur du chef cuisinier, Franck Pothieux. A chaque fois que je me rends dans ce restaurant, je reste subjugué par la qualité gastronomique présente dans les petits plats appelés “tapas” comme en Espagne. On se régale de ces petites portions à base de produits fins réalisés à base de produits frais et de qualité : Poulet à l’indienne, Méli-mélo, beignets de calamars, Emincé de bœuf au Saté…

A côté des ces tapas qui invitent à la diversité, la nouvelle carte propose des plats qui vous invitent à un extraordinaire voyage gastronomique : cassolette de gambas et moules, porc au caramel façon chef, wok de nouilles chinoises au poulet mariné.

En outre cette offre pour les palais les plus exigeants est accompagné d’une sélection de 40 vins, sélectionnés par Franck et remarquablement conseillés par Florence en Salle: à côté des classiques régions viticoles comme la Bourgogne, la Vallée du Rhône ou le Languedoc, est mis en avant des petits vignobles comme La Savoie et le Jura et toujours dans une reflexion biodynamique assumée.

Enfin pour les fans de diversité, la possibilité de déguster tous ces vins au verre est une option supplémentaire qui permet d’apprécier l’excellent travail des domaine avec lesquels collabore Aux Dix Vins.

En un mot, une adresse à ne pas manquer sur Lons Le Saunier : 9 rue Traversière.

Christophe Lindenlaub ou l’art du vin nature…

Vignobles de 10 ha sur la commune de Dorlisheim (Basse Alsace) où on cultive les 7 cépages autochtones sur les lieux-dits de Husaren, Stierkopf et Rangenberg.

Dés 2009, l’orientation en culture biologique (certification Ecocert en 2012), en biodynamie (façon culturale plus proche des arrière-plans subtils et de l’environnement cosmique…) donne les outils d’un réflexion plus profonde sur une approche viticole à la recherche de la pureté et de l’authenticité des cuvées. C’est ainsi que depuis 2012, une gamme de vins nature s’est défini dans un désir de vins plus détendus, moins “crispés”, une plénitude plus grande et surtout une plus grande buvabilité. En 2012, un très grand Pinot noir NATURE a été créé. Puis en 2013, nous avons vu la naissance du premier blanc (Sylvaner) NATURE. Par souci de limpidité, il a été filtré légèrement. Le constat était sans appel : l’intégrité de ses qualités était bafoué. C’est alors, en 2014, que la nouvelle gamme NATURE ENSO entièrement trouble et complète s’est implanrée de par elle – même; telle une bonne bière d’Abbaye comparée à une simple pils comme aime à le rappeler Christophe !
Ils appellent à une ouverture d’esprit, un état méditatif. Un passage en carafe leur redonne leur plénitude. Vins vivants non stérilisés ! Que du bonheur ! Une fois que l’on a découvert ces vins, vecteurs d’émotions, il est difficile de revenir en arrière !

Cette nouvelle approche nous permet de découvrir un sylavaner lumineux, un pinot auxerrois surprenant, un muscat exotique, un pinot gris gourmand, un riesling minéral et poivré et un pinot noir profond.

Tout un enchantement à découvrir sur notre sélection