NOTION DE TERROIR…

Actuellement, grâce à un renouveau de la découverte de produits locaux, sains et authentiques, nous observons une renouveau pour ce concept. Mais réellement qu’est ce que le terroir? Est-ce une notion géologique, géographique, climatique? Cela existe? et comment se définit-il exactement?

D’après mon humble expérience sur le sujet, le concept regroupe quatre éléments bien distincts :

  • Un produit
  • Un sol
  • Un climat
  • Une expérience humaine

Par conséquent, il ne s’agit pas uniquement d’un caractère territoriale : les vins de Bourgogne, par exemple, ne défendent pas seulement un concept lié au sol… autrement dit, un vin de Bourgogne élaboré à partir d’un cépage Cabernet-Sauvignon ne saurait se définir comme un vin de terroir. De la même manière, un vin de Bordeaux élaboré à partir d’un cépage de Gewürztraminer, ne saurait-être un vin de terroir. Cela explique d’autre part la difficulté de définir une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et les exigences contenues dans le cahier des charges afin d’y être inclus, seul label à respecter le concept de terroir.

Le terroir se définit donc par des produits autochtones, cultivés dans des conditions précises (fruit de l’expérience humaine) sur un sol précis et bénéficiant d’un climat spécifique.

Il fait avant tout partie de notre ADN culturel et en cela nous définit. Et notre obligation en tant que citoyen est de donner cet héritage culturel aux générations futures dans les mêmes conditions qu’il nous a été donné par nos ancêtres.